Royaume-Uni : il tue sa femme parce qu'elle a oublié de mettre les frites au congélateur

·2 min de lecture
Après avoir constaté que les fritres étaient fichues, l'individu est entré dans une colère meurtrière

Fou de rage après avoir constaté que le sac de frites était décongelé, l'individu a étranglé son épouse, avant de découper son corps en morceaux.

Un terrifiant coup de folie apparemment déclenché par un détail. Au Royaume-Uni, un homme âgé de 49 ans vient d'être condamné à la prison à perpétuité pour le meurtre de son épouse, commis en mai dernier. Après 24 ans de vie commune, Thomas McCann avait sauvagement trucidé son épouse Yvonne, âgée de 46 ans.

Le mobile retenu par la justice britannique a de quoi surprendre. "Au cours du deuxième week-end de mai de l'année dernière, une dispute a éclaté entre M. et Mme McCann au sujet de frites surgelées gaspillées", a ainsi expliqué devant le tribunal le procureur Andrew Smith, cité par le Daily Mail, qui précise que le mari reprochait à sa femme d'avoir oublié de mettre au congélateur un sachet de frites que le couple venait d'acheter.

Après l'avoir tuée, il utilise le téléphone de sa femme pour faire croire qu'elle est toujours en vie

"Au cours de cette dispute, il est clair qu'il l'a attaquée et l'a étranglée à mort dans sa salle de bains", rapporte la source judiciaire du quotidien britannique, qui ajoute que Thomas McCann aurait ensuite "démembré" le corps de son épouse, avant de tenter de se débarrasser des diverses parties en les abandonnant dans un parc de la banlieue de Manchester, région dans laquelle résidait le couple.

"Après l'avoir tuée, il a utilisé son téléphone pour envoyer des messages suggérant qu'elle était encore en vie", complète le Daily Mail, qui évoque notamment des SMS envoyés à des proches de la défunte dans les heures suivant le meurtre, dans lesquels il était fait mention des fameuses frites décongelées par inadvertance et de la dispute qu'elle avait eu avec son mari.

Des preuves accablantes

Selon le quotidien britannique, l'individu a même poussé le vice jusqu'à envoyer depuis son téléphone un message à sa femme décédée depuis quelques heures, pour s'excuser de s'être énervé contre elle au sujet des frites. Quelques heures plus tard, il signalait finalement la disparition de son épouse.

Les parties du cadavre retrouvées le 25 mai 2020 par une passante dans le Reddish Vale Country Park allaient cependant bien vite mettre les policiers sur la piste du mari, finalement trahi par tout un faisceau de preuves accablantes. Condamné ce mardi à une peine de prison à perpétuité, le quadragénaire devra au moins passer 13 ans et 4 mois derrière les barreaux avant de pouvoir envisager un aménagement de peine.

Ce contenu peut également vous intéresser :