Royaume-Uni: les travailleurs de la santé veulent un accès prioritaire au carburant

·1 min de lecture

La crise dans les stations-service au Royaume-Uni se poursuit. Depuis quatre jours, les automobilistes se ruent sur les pompes à essence. Le secteur de la santé s’inquiète.

Avec notre correspondant à Londres, Marie Boëda

Elisabeth passe beaucoup de temps sur la route. Infirmière, elle se déplace chez les personnes âgées. Ce mardi, il lui a fallu presque une heure pour accéder à une pompe d'essence.

Depuis quatre jours les queues ne réduisent pas devant les stations-service. La population s’affole, elle stocke du carburant, ce qui a le don d'irriter Elisabeth. « C’est ridicule, il n’y a pas de pénurie, c’est juste les gens qui paniquent et évidemment, ça ne nous aide pas pour aller au travail et pour faire notre plein d’essence. ».

Le gouvernement critiqué pour son inaction

Les représentants des services de santé s’inquiètent. Le plus gros syndicat du service public Unison a demandé au gouvernement de réserver des stations-service pour les travailleurs essentiels.

Sur la BBC, l’Association des soins à domicile s’aligne. Les soignants doivent être prioritaires. « Nous avons vraiment besoin que le gouvernement reconnaisse qu'il y a un risque pour la santé et pour la sécurité des personnes, assure-t-elle. L’année dernière, les travailleurs à domicile ont dû fabriquer leurs propres masques. Que sont-ils censés faire maintenant ? Construire des raffineries dans leurs jardins ? »

Dans une tribune, dix compagnies pétrolières affirment ne pas être en pénurie de carburant. Le gouvernement espère que la situation va s'apaiser, maintenant que les acheteurs paniqués ont fait le plein. Depuis le début de la semaine, l'exécutif est critiqué pour son inaction.

À lire aussi : Face aux pénuries, le Royaume-Uni suspend les règles de la concurrence

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles