Le Royaume-Uni, terre d'asile pour des familles Hongkongaises qui fuient le régime chinois

Le 31 janvier entrent en vigueur les nouveaux visas à long terme offerts par le Royaume-Uni aux habitants de Hong Kong souhaitant s’exiler, une décision qui fait suite à la loi controversée sur la sécurité imposée par la Chine l’an dernier. Les détenteurs d’un BN(O), ou passeport britannique d’outre-mer, peuvent désormais s’installer librement sur le territoire. Plusieurs milliers d’entre eux ont déjà franchi le pas.