Royaume-Uni : Sunak définit ses priorités et promet de s’attaquer à l'inflation et à la crise de la santé

© Stefan Rousseau / POOL / AFP

Ce mercredi, le Premier ministre du Royaume-Uni, Rishi Sunak , a donné son premier discours de l’année 2023. Arrivé au pouvoir à la fin de mois octobre, le successeur de Liz Truss a énuméré ses priorités pour les mois à venir. Il a notamment promis que son gouvernement allait tenter de mettre en place un système qui allait permettre « de bâtir un avenir meilleur pour nos enfants et nos petits-enfants ». L’un des principaux axes d’amélioration sera aussi de réduire l’inflation.

Lire aussi - Royaume-Uni : comment le Brexit a joué un rôle d’« accélérateur » des difficultés du pays

Le chef du gouvernement conservateur s’est engagé à diviser par deux l’inflation qui frôle aujourd’hui les 11%. Il a aussi déclaré vouloir nettement diminuer l’endettement du pays qui a largement augmenté depuis le milieu de l’année 2021 : « Nous ferons croître l'économie, en créant des emplois mieux payés et des opportunités à travers le pays », a-t-il assuré dans des propos relayés par l'Agence France-Presse.

Autre sujet crucial : rétablir un système de santé aujourd’hui à l’agonie et sujet à des mouvements de grève en série. Après plus de dix ans d'austérité et les années de pandémie liées au Covid-19 , le système public de santé est très mal en point chez nos voisins britanniques. Pour rappel, ce dernier est un système universel basé sur la résidence. Il est largement financé par les impôts et son accès est généralement gratuit pour tous les résidents légaux du Royaume-Uni qui ont recours aux se...


Lire la suite sur LeJDD