Royaume-Uni: succès électoral pour le Labour qui appelle à des législatives

Au Royaume-Uni, les élections municipales recolorent du rouge travailliste le panorama des villes arrachées aux conservateurs. Le maire actuel de Londres, Sadiq Khan, du Parti travailliste, est également donné favori dans les sondages pour un troisième mandat, avec 20 points d'avance. « Il est temps pour le Premier ministre de laisser le pays s'exprimer lors d'élections législatives », estime le chef du Parti travailliste, Keir Starmer.

De notre correspondante à Londres, Sidonie Gaucher

Les photos des candidats victorieux du Labour, le poing levé, inondent ce matin la presse britannique. Un revers pour le Parti conservateur au pouvoir au Royaume-Uni depuis quatorze ans. Un test pour le très impopulaire Rishi Sunak. Ce désamour pourrait provoquer l’annonce d’élections nationales anticipées, bien avant l’automne, et même lui coûter son siège de Premier ministre avant les législatives, dit-on au Parlement.

Les résultats définitifs seront connus demain samedi, mais on anticipe 50% de perte de sièges conservateurs. La récupération des bastions travaillistes fait symbole : par exemple, Stoke-on-Trent, dans le nord où près de 70% avaient voté pour le Brexit, devient Labour. Blackpool South, était détenu par les conservateurs depuis 2019.

Keir Starmer, le président du Labour, se félicite des « résultats fantastiques à travers tout le pays ». Quant au maire de Londres, Sadiq Khan, il battrait un record historique en remportant son troisième mandat.


Lire la suite sur RFI