Royaume-Uni: Royal Mail en passe d'être racheté par le Tchèque Kretinsky

L’entreprise Royal Mail est sur le point d’être rachetée par l’homme d’affaires tchèque Daniel Kretinsky, ancien actionnaire du groupe Le Monde et des supermarchés Casino. C'est cette entreprise qui gère les mythiques boîtes aux lettres rouges anglaises.

Avec notre correspondante à Londres, Émeline Vin

Au Royaume-Uni, le conseil d’administration de Royal Mail recommande à ses actionnaires de valider l’offre de rachat du groupe de Daniel Kretinsky, EP Group. Cette offre est estimée à près de quatre milliards d’euros. L’entreprise britannique a été privatisée il y a onze ans et est responsable de la livraison des lettres et des colis – distincte du Post Office, l’entité en charge des bureaux de poste. Royal Mail enregistre des pertes depuis plusieurs années.

Plusieurs garanties apportées par l'investisseur

Le mois dernier, une offre précédente de l’investisseur tchèque avait été rejetée mais EP Group a révisé à la hausse sa proposition. Il a surtout apporté des garanties comme la protection des droits des employés et de la « marque » Royal Mail chère aux Britanniques, le maintien du siège et de la résidence fiscale au Royaume-Uni ainsi que la continuation des livraisons de lettres prioritaires le samedi.

Ces garanties permettent à Daniel Kretinsky de s’assurer le soutien du gouvernement et de l’opposition, inquiets de l’acquisition de Royal Mail par une entité étrangère, une première en 500 ans d’existence.

L’offre doit maintenant être examinée pour des raisons de sécurité nationale. Les actionnaires voteront sur l’offre en septembre.


Lire la suite sur RFI