Royaume-Uni : le Roi Charles III visé par un nouveau jet d’œuf

Après avoir échappé à un nouveau lancé d’œuf, le roi de Grande-Bretagne Charles III a salué -comme si de rien n’était- les membres du public lors de cette visite à Luton, au nord de Londres.
DANIEL LEAL / AFP Après avoir échappé à un nouveau lancé d’œuf, le roi de Grande-Bretagne Charles III a salué -comme si de rien n’était- les membres du public lors de cette visite à Luton, au nord de Londres.

ROYAUME-UNI - En un peu plus d’un mois, le nouveau souverain britannique a déjà vécu par deux fois cette mésaventure. Alors qu’il profitait d’un bain de foule dans la ville de Luton, non loin de la capitale londonienne, le Roi Charles III a encore été visé par un jet d’œuf ce mardi 7 décembre.

Lors de ce bain de foule des plus banales, un jeune homme, âgé d’une vingtaine d’années a été rapidement interpellé par la police de Bedforshire et placé en garde à vue pour cet acte déjà perpétré par un autre homme le 9 novembre dernier, lors d’une visite dans la ville de York, dans le nord du pays. Ce mardi, l’homme a été « placé en détention pour être interrogé » pour « voies de fait », selon une déclaration de la police du Bedfordshire à l’AFP.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Impossible pour l’heure de savoir si le projectile alimentaire a véritablement atteint sa cible, mais tout laisse à croire que non. Selon les informations de Sky News, le Roi a été rapidement extirpé de la zone de tir par le personnel de sécurité. Et malgré cette nouvelle perturbation lors d’un déplacement royal, le Roi Charles n’a pas été n’a pas refroidi et a repris les traditionnels serrages de main quelques mètres plus loin, une fois la zone sécurisée.

En passe de devenir une habitude ?

De passage dans cette ville du nord de Londres, le Roi en a profité pour effectuer une rencontre avec la communauté Sikh, avant de découvrir le nouveau système de transport en commun qui permet de relier Londres à l’aéroport de Luton.

Mais cette pratique dangereuse serait-elle en train de devenir une fâcheuse habitude pour le Roi Charles ? Le 9 novembre dernier, il avait déjà été visé par trois œufs. Et comme à Luton, les projectiles avaient raté leur cible, pour quelques centimètres, comme vous pouvez le revoir dans la vidéo ci-dessous.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Fait amusant. L’auteur du premier jet d’œufs a rapidement été relâché après cet acte dangereux. Et pour cet étudiant de 23 ans, par ailleurs militant d’Extinction Rebellion, la sanction avait été « so british » : pour être relâché il devait accepter de ne plus s’approcher à moins de 500 mètres du Roi ou de son épouse Camilla. Mais surtout : il n’a plus le droit de transporter des œufs en public. À une exception près, lorsqu’il doit faire ses courses, comme il l’a lui même confié au Mirror lors d’une interview réalisée après sa libération par la police britannique.

Pour ce nouveau jet d’œuf, pas sûr que la sanction soit aussi légère si ce type d’événements devient une habitude lors des futurs sorties publics de Charles III sur le sol britannique.

À voir également sur Le HuffPost :

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Lire aussi