Royaume-Uni : Rishi Sunak finalement présent lors de la COP27

© John Sibley / REUTERS

Pour le début de la COP27, de nombreux chefs d’État sont attendus en Égypte pour une semaine de sommet sur l’urgence climatique dont le nouveau Premier ministre britannique Rishi Sunak. Ce dernier avait d'abord tenté d'esquiver l'événement, mais il a changé d’avis il y a quatre jours face au mécontentement général.

Avec notre correspondante à Londres, Marie Boëda

Le Premier ministre a des engagements plus urgents, annonçaient la semaine dernière Downing Street, notamment la préparation du budget, alors que le pays traverse une de ses pires crises économiques depuis quarante ans. Mais on lui reproche de manquer de leadership sur l'environnement. Il cède finalement à la pression et reconnait qu'il n'y a pas de prospérité à long terme sans action sur le changement climatique.

C'est un deuxième geste encourageant pour les écologistes puisqu'il a déjà rétabli le moratoire sur la fracturation hydraulique. Mais les principales divisions sur les questions environnementales subsistent, particulièrement au sujet de l’exploration du gaz et du pétrole en mer du Nord que le Premier ministre maintient. Un moyen d'atténuer la crise énergétique actuelle liée à la guerre en Ukraine, selon lui.

Un décalage sur l'environnement

Pendant ce temps, les activistes de Just Stop maintiennent leurs actions spectaculaires pour éveiller les consciences. Et le gouvernement ne fait aucun commentaire.

Lire la suite sur RFI

VIDÉO - Cinq questions pour tout comprendre à la COP27