Royaume-Uni: des responsables politiques dénoncent le racisme des médias envers Meghan Markle

1 / 2

Royaume-Uni: des responsables politiques dénoncent le racisme des médias envers Meghan Markle

Au Royaume-Uni, plusieurs responsables du Parti travailliste prennent la parole pour soutenir Harry et Meghan face à la presse tabloïd. Alors que le couple princier vient d'annoncer qu'il renonce à ses titres royaux, après des années marquées par un rapport conflictuel avec les médias, ces personnalités politiques déplorent la pression exercée sur l'ancienne actrice, afro-américaine, par les journaux anglais. 

"Un jeune couple a été chassé du pays par le traitement intrusif et raciste que lui a réservé la presse de droite", estime notamment Rebecca Long-Bailey, candidate à l'élection de Chef du Parti travailliste et secrétaire d'État du cabinet fantôme, dans le Guardian. "Les femmes de couleur qui sont des personnalités publiques sont sujettes à l'intimidation, au harcèlement, au manque de respect et à la diffamation - et on leur demande d'être reconnaissantes de recevoir de l'attention."

"La combinaison toxique de sexisme et de racisme qui régit la presse de droite doit être arrêtée. Si je deviens Chef du Parti travailliste, je ferai tout ce qui est en mon pouvoir pour le combattre", conclut-elle. 

"La tranquillité d'esprit" au lieu du "racisme quotidien"

Le quotidien britannique rapporte également le tweet de Dawn Butler, secrétaire chargée de l'égalité entre hommes et femmes au Cabinet fantôme: "En tant que femme noire et fière, je ne suis pas surprise que Meghan ait choisi la tranquillité d'esprit plutôt que d'avoir...

Lire la suite sur BFMTV.com

A lire aussi