Royaume-Uni : le rassemblement en hommage à Sarah Everard réprimé par la police

Plusieurs centaines de femmes se sont rassemblées samedi 13 mars au soir, dans le sud de Londres (Royaume-Uni), pour rendre hommage à Sarah Everard, une femme de 33 ans assassinée au début du mois de mars. Les manifestantes étaient réunies avec des milliers de fleurs et de bougies à la main. “Nous pourrions toutes être Sarah, ça me rend vraiment triste”, a commenté l’une d’entre elles. La police a rapidement dispersé les manifestants, les rassemblements étant interdits en raison de l’épidémie. Plusieurs personnes ont été arrêtées.Assassinée en rentrant chez elleLa jeune femme a été assassinée dans le Sud de Londres alors qu’elle rentrait chez elle après avoir quitté, à pied, le domicile de ses amies, vers 21h30. La dernière image de Sarah Everard a été captée par une vidéosurveillance. Durant dix jours, des dizaines de policiers sont mobilisés pour la retrouver. Des restes humains ont été retrouvés vendredi 12 mars, et un suspect a été arrêté. À la plus grande stupéfaction, il s‘agit d’un officier de police.