Royaume-Uni: les priorités diplomatiques du gouvernement Starmer

Le nouveau Premier ministre britannique Keir Starmer s'est rendu en Écosse dimanche 7 juillet, première étape de son tour des différentes nations du Royaume-Uni, avec la volonté de « réinitialiser » les relations parfois tendues ces dernières années entre Londres et les gouvernements locaux. Le nouveau chef de la diplomatie britannique, David Lammy, a lui réservé à l’Allemagne sa première visite pour sa tournée européenne.

Keir Starmer s'est entretenu dimanche 7 juillet avec James Swinney, le Premier ministre écossais, dont le parti indépendantiste SNP a sombré aux élections législatives, ne conservant que 9 députés, contre 48 précédemment.

« Nous avons partagé l'idée que nous pouvons travailler de manière constructive ensemble », a affirmé Keir Starmer à des médias britanniques à l'issue de son entretien avec le Premier ministre écossais John Swinney. « Nous avons parlé d'économie, nous avons parlé d'énergie », a-t-il souligné, ajoutant qu' « agir pour l'Écosse est la priorité numéro un » des deux gouvernements.

Avec sa victoire écrasante aux législatives, le Parti travailliste a reçu « un mandat clair » dans tout le Royaume-Uni, a affirmé Keir Starmer samedi 6 juillet en conférence de presse à l'issue de son premier Conseil des ministres. Mais il veut « définir une manière de travailler à travers le Royaume-Uni qui soit différente et meilleure (que par le passé) et reconnaître les contributions de nos quatre nations », a-t-il insisté.


Lire la suite sur RFI