Royaume-Uni : le prince Philip, époux de la reine Elizabeth II, est mort à l'âge de 99 ans

Benoît Zagdoun
·1 min de lecture

La famille royale britannique est en deuil. Le prince Philip, époux de la reine Elizabeth II, est mort à l'âge de 99 ans, annonce le Palais de Buckingham, vendredi 9 avril. Mi-mars, le duc d'Edimbourg avait quitté le King Edward VII's Hospital, à Londres, où il avait été hospitalisé pendant un mois, après avoir subi "avec succès", début mars, une intervention pour un problème cardiaque préexistant. Le prince a accompagné la souveraine dans sa mission pendant plus de 70 ans. Plus longtemps que n'importe quel autre conjoint de monarque britannique.

Philip Mountbatten a vu le jour le 10 juin 1921 au palais de Mon Repos, sur l'île grecque de Corfou. La légende raconte qu'il est né sur la table de la cuisine. A sa naissance, le petit dernier de la famille est déjà prince, descendant des rois de Grèce et du Danemark par son père, le prince André de Grèce, et parent des familles princières allemandes par sa mère, Alice de Battenberg. L'enfant ne connaîtra cependant pas l'insouciance de l'aristocratie.

Il a 18 mois lorsque sa famille est poussée à l'exil. Les derniers soubresauts de la Première Guerre mondiale contraignent son oncle, le roi Constantin 1er, à abdiquer. A l'issue de la guerre gréco-turque, fin 1922, les militaires prennent le pouvoir. Le prince et ses parents sont bannis par un tribunal révolutionnaire. A bord du navire de l'armée britannique qui les évacuent, une caisse d'oranges sert de lit à l'enfant. Philip passe d'abord quelques années en France, sur les (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi