Royaume-Uni: le premier sommet de l'Otan de Keir Starmer pour s'affirmer à l'international

Le nouveau Premier ministre britannique s’envole ce mardi 9 juillet pour les États-Unis pour participer au 75e sommet de l'Otan, pour ce qui sera ses premiers pas sur la scène internationale. En matière de politique étrangère, Keir Starmer a assuré samedi le « soutien inébranlable » du Royaume-Uni à l'Otan, ainsi qu'à Kiev dans sa guerre contre la Russie.

Avec notre correspondante à Londres, Emeline Vin

Le sommet de l’Otan représente la première occasion pour Keir Starmer d’établir sa stature et ses positions à l’international.

Concernant l’Ukraine, Londres s’est toujours montrée très présente pour Kiev, alors que l’aide états-unienne à moyen terme est de plus en plus incertaine.

Concernant Israël et la guerre à Gaza, une partie des électeurs du Parti travailliste, et donc du gouvernement britannique, réclament la reconnaissance de la Palestine et un embargo sur la vente d’armes à l’État hébreu, ce que refuse pour le moment Keir Starmer.

À lire aussiRoyaume-Uni: ces défis qui attendent le Premier ministre Keir Starmer et son gouvernement


Lire la suite sur RFI