Royaume-Uni : le Premier ministre, Rishi Sunak, se rendra finalement à la COP27

Le propre camp du Premier ministre s'était retourné contre lui, après qu'il avait annoncé qu'il ne comptait pas se rendre à la COP27.  - Credit:WIKTOR SZYMANOWICZ / ANADOLU AGENCY / Anadolu Agency via AFP
Le propre camp du Premier ministre s'était retourné contre lui, après qu'il avait annoncé qu'il ne comptait pas se rendre à la COP27. - Credit:WIKTOR SZYMANOWICZ / ANADOLU AGENCY / Anadolu Agency via AFP

Le chef du gouvernement britannique, Rishi Sunak, a annoncé mercredi qu'il se rendrait finalement à la COP27. « Il n'y a pas de prospérité à long terme sans action sur le changement climatique. Il n'y a pas de sécurité énergétique sans investir dans les renouvelables. C'est pourquoi j'assisterai à la @COP27 la semaine prochaine : pour que l'héritage de Glasgow se traduise par un avenir sûr et durable », a tweeté le dirigeant conservateur de 42 ans.

Fraîchement nommé Premier ministre britannique, le conservateur avait provoqué un énorme tollé dans son propre camp en affichant son souhait de snober la COP27, qui s'ouvrira en Égypte dimanche, en invoquant le besoin de se concentrer sur le budget, qu'il doit présenter le 17 novembre prochain, selon Courrier international. Un argument qui n'avait convaincu personne. Downing Street avait rapidement temporisé, lundi, disant que la décision était « à l'étude ». L'absence du Premier ministre britannique avait été vue comme un marqueur particulièrement négatif : la COP26 s'étant déroulée à Glasgow, le Royaume-Uni est toujours président de l'événement jusqu'au début de l'édition 2022.

À LIRE AUSSIRishi Sunak, itinéraire d'un homme pressé

Sunak sous pression

Les coups n'avaient pas tardé à fuser contre Rishi Sunak : « Si vous regardez ce qui s'est passé lors des élections australiennes, ces derniers mois, l'une des raisons pour lesquelles les conservateurs ont perdu est que les gens avaient l'impression qu'ils ne prenaien [...] Lire la suite