Le Royaume-Uni prêt à suspendre le protocole nord-irlandais

·1 min de lecture
Le gouvernement britannique demande que les biens britanniques destinés à la province et non au marché européen puissent y accéder « presque » sans contrôles douaniers.
Le gouvernement britannique demande que les biens britanniques destinés à la province et non au marché européen puissent y accéder « presque » sans contrôles douaniers.

L?acceptation formelle des traités et accords internationaux se nuance toujours chez les Britanniques de l?idée qu?il faut savoir les adapter aux circonstances, corriger leurs conséquences pratiques si elles s?avèrent fâcheuses et ne pas craindre d?explorer les voies nouvelles. Boris Johnson a fait sienne cette stratégie traditionnelle de la diplomatie du royaume comme l?atteste la menace, faite mercredi, de suspendre le protocole nord-irlandais, partie cruciale du traité du Brexit signé à la fin 2019.

« Nous ne pouvons pas continuer de cette manière » : sans prendre des gants, Lord Frost, le ministre chargé du Brexit, a remis en cause l?ensemble du volet nord-irlandais du traité de sortie de l?Union européenne. Aux termes de l?accord, la province est soumise aux règles douanières et sanitaires de l?Union européenne. L?objectif de ce compromis, laborieusement négocié entre Bruxelles et Londres, était d?empêcher le retour d?une frontière dure entre les deux parties de l?île Verte. D?où le statut hybride des six comtés du Nord soumis aux règles du marché unique tout en restant une province britannique.

À LIRE AUSSIIrlande du Nord : Boris Johnson entre retard et menaces

Changements substantiels

Les aménagements réclamés par Londres sont substantiels, à savoir l?élimination de tous les contrôles en vigueur dans les ports nord-irlandais depuis le 31 janvier 2020. À écouter Lord Frost, les modalités sont « intenables » en raison des obstacles créés aux échanges entr [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles