Royaume-Uni : un policier devant la justice après le meurtre de Sarah Everard

Dans le parc londonien de Clapham Common (Royaume-Uni) les bouquets s'amoncellent et la colère des femmes grandit. Le meurtre de Sarah Everard, 33 ans, disparue dans un quartier du sud de Londres le 3 mars alors qu’elle rentrait de chez un ami est à l’origine de cette mobilisation. Au banc des accusés figure un policier de 48 ans. Entendu mardi 16 mars, il sera jugé le 25 octobre prochain. Un pays sous le choc Cette affaire est à l’origine de manifestations parfois durement réprimées par les policiers. “Sarah Everard est devenue le symbole des violences faites aux femmes (...) son meurtre, à Londres, a profondément choqué le pays”, commente Matthieu Boisseau, correspondant France Télévisions à Londres.