Royaume-Uni : photographié embrassant sa collaboratrice, le ministre de la Santé s'excuse

·2 min de lecture

Matt Hancock, le ministre britannique de la Santé, a été photographié embrassant sa collaboratrice. Il a présenté ses excuses pour la liaison... et le non-respect des gestes barrière.

Liaison privée, exposition publique. Vendredi, le «Sun» a fait sa Une avec les images du ministre britannique de la Santé embrassant sa collaboratrice Gina Coladangelo dans les couloirs de son bureau le 6 mai. Les captures d'écran extraites des caméras de vidéosurveillance, ce qui a provoqué l'ouverture d'une enquête sur cette «faille majeure de sécurité», ont été transmises par un «lanceur d'alerte» interrogé par le quotidien britannique, qui a trouvé «choquant que M. Hancock ait une liaison en plein milieu de la pandémie avec une conseillère et amie qu'il a embauchée avec de l'argent public». Matt Hancock était scolarisé à Oxford -où il a rencontré son épouse Martha- en même temps que Gina Colandangelo dans les années 1990 et tous deux sont restés amis. La quadragénaire a été recrutée par Matt Hancock à la rentrée dernière en tant que directrice au ministère, une embauche discrète qui avait été révélée par la presse et non pas annoncée par le gouvernement. Peu après la publication des images vendredi, Matt Hancock a présenté ses excuses : «J'admets avoir enfreint les règles sur la distanciation physique dans ces circonstances. J'ai déçu les gens et j'en suis très désolé. Je demeure concentré sur le travail à accomplir pour sortir le pays de la pandémie et je serais reconnaissant pour le respect de ma vie privée pour ma famille sur ce sujet privé.»

L'élue travailliste Anneliese Dodds a appelé à son départ du gouvernement : «Si Matt Hancock a entretenu une liaison secrète avec une conseillère, qu'il a personnellement nommée à un poste rémunéré par l'argent du contribuable, c'est un abus de pouvoir flagrant et un conflit d'intérêts. Les reproches envers Matt Hancock incluent un gaspillage de l'argent public, avoir(...)


Lire la suite sur Paris Match

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles