Royaume-Uni : Penny Mordaunt, nouvelle coqueluche de la droite britannique

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
© JUSTIN TALLIS / AFP
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Au Royaume-Uni , la bataille pour remplacer Boris Johnson bat son plein. Après deux sessions de vote des députés conservateurs, cinq candidats sont encore en lice … Parmi eux, Penny Mordaunt, la surprise de cette élection. Membre junior du gouvernement de Boris Johnson, peu connue du grand public, elle est désormais favorite chez les militants conservateurs. Et c’est eux qui devront élire le nouveau leader parmi les deux finalistes. Europe 1 s'est penchée sur la candidate, bientôt peut être à la tête du Royaume-Uni.

Une Brexiter engagée pour les droits LGBT+

Seulement 20% des britanniques savent qui elle est, mais Penny Mordaunt , 49 ans, ne débute pas en politique. Élue députée de Portsmouth en 2010, elle marque l’histoire neuf ans plus tard, en devenant la première femme ministre de la défense sous Theresa May. Ex-réserviste de la Royal Navy, son passé militaire est aujourd’hui un atout auprès des conservateurs.

“Quand j’avais neuf ans j’étais debout sur la plage de Portsmouth, et je regardais les navires en partance pour la guerre des Malouines qui quittaient le port, raconte Penny Mordaunt. En voyant ça et la détermination de Margaret Thatcher à l’époque, alors j’ai su que mon pays résistait contre la tyrannie.”

 

>> LIRE AUSSI - Remplacement de Boris Johnson : les manœuvres ont commencé pour sa succession

Brexiter convaincue, avec des positions très dures contre l’immigration, Penny Mordaunt s’est aussi beaucoup engagée en faveur des droits des communautés LGBT+.

P...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles