Royaume-Uni : le pays développe des programmes de réintroduction d'espèces menacées

La nature est en crise au Royaume-Uni, l'un des territoires les plus touchés par la disparition des espèces animales à cause de l'activité humaine. Face à ce phénomène, des Britanniques ont décidé de réparer ce qui peut encore l'être avec des programmes de réintroduction, comme dans le refuge Wildwood Trust, au sud de l'Angleterre. Parmi tous les protégés, il y a des chats sauvages, presque disparus. Sally Holt, conservatrice et responsable du programme chats sauvages au parc Wildwood Trust, s'occupe d'un petit groupe en captivité dans l'espoir que les descendants puissent retrouver le grand air d'ici deux ans. Les réintroductions profitent à l'ensemble de l'écosystème "Depuis de longues années, presque tous les lieux où [les chats sauvages] vivaient au Royaume-Uni ont été détruits par l'urbanisation. Il n'en reste que quelques-uns en Écosse. L'espèce a aussi été persécutée car les gens ne la connaissent pas", explique Sally Holt. Pour cette dernière, la nature a besoin du retour des chats sauvages, car ces prédateurs permettent de réguler le nombre de rongeurs et de nuisibles. Chaque réintroduction profite à l'ensemble de l'écosystème.