Royaume-Uni : les obsèques du prince Philip auront lieu samedi

La cérémonie, samedi 17 avril, au château de Windsor, dans la chapelle Saint-Georges ne ressemblera à aucune autre dans l’histoire de la famille royale. D’abord, parce qu’à cause des restrictions liées à la crise du coronavirus, il n’y aura que 30 invités, c’est-à-dire les membres les plus proches de la monarchie. Le prince Harry, désormais installé aux États-Unis, sera bien présent, mais sans son épouse, Meghan Markle. Et il ne marchera pas aux côtés de son frère, William, derrière le cercueil du prince Philip. Est-ce à cause des tensions récentes de la famille royale, ou bien est-ce un strict respect du protocole ? Il est impossible d’en être sûr. Hommage militaire Il n’y aura pas non plus de grandes processions en public au milieu de millions de Britanniques. Mais la famille royale assure que ces funérailles se feront dans le respect des souhaits du duc d’Édimbourg, qui avait planifié le contenu de la cérémonie. Parce qu’il y aura un hommage militaire et que celui-ci se fera dans l’intimité, explique le journaliste de France Télévisions, Mathieu Boisseau.