Royaume-Uni : la maison d’un lobbyiste devient une station-service sur Google

·1 min de lecture
Le Royaume-Uni fait face à une pénurie de carburant.
Le Royaume-Uni fait face à une pénurie de carburant.

Vent de panique aux abords des stations-service britanniques. Le carburant, comme certains autres produits, est victime d?un cruel manque de chauffeurs routiers, faute de chauffeurs étrangers, écartés après le Brexit. Le bond de la demande d?essence a amené l?association des stations d?essence britanniques à avertir que jusqu?à deux tiers de ses membres de près de 5 500 sites indépendants sur un total de 8 000 stations de rechargement dans le pays, étaient à court de carburant dimanche, « les autres presque à sec ».

Ces derniers jours et malgré des appels du gouvernement à ne pas paniquer, les stations-service ont donc été prises d?assaut en raison de ruptures de stocks qui touchent aussi les produits agroalimentaires. Alors que le gouvernement envisage de faire appel à des chauffeurs venus de l?armée pour livrer le carburant, l?association des stations d?essence dénonce des pénuries dues à des « achats de panique purs et simples ». Les stations étaient principalement à court d?essence dimanche dans les zones urbaines du pays tandis que l?Irlande du Nord semblait pour l?instant épargnée par le problème.

À LIRE AUSSIPénuries, inflation : la grande déconfiture de l?économie britannique

C?est dans ce contexte que le patron de FairFuel UK, Howard Cox, a passé un week-end infernal. Comme l?explique le Guardian, FairFuelUK est une organisation qui lutte activement contre l?augmentation des taxes sur les carburants et qui s?est récemment engagée contre le projet gou [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles