Royaume-Uni : la maison la plus étroite de Londres cherche son nouveau propriétaire

À Londres (Royaume-Uni), une petite maison bleue attire l’œil des caméras comme des riverains, lundi 8 février. Cette petite propriété compte cinq étages, mais mesure seulement 1,70 mètres de large. Elle s’affiche au prix d’1,1 million d’euros. "Elle est si petite, commente une passante. Je ne l’avais même pas remarquée avant que vous m’en parliez." Cette ancienne boutique de chapeaux a toutefois de jolis atouts, dont un coin repas avec jardin. Chaque mètre carré est optimisé jusqu’au dernier étage, qui offre une vue imprenable sur les cheminées de Londres. "C’est beau, c’est chic, et je pense que cette maison sera vendue à un artiste, a un bohème ou un jeune couple", prédit David Myers, agent immobilier. Moins d’acheteurs avec la crise La période n’est toutefois pas propice aux fortes dépenses. Comme à Paris, la crise sanitaire et les confinements ont bouleverse le marché. "Avec la situation liée au Covid, il n’y a pas beaucoup d’acheteurs, on voit moins d’acquéreurs pour une propriété unique et individuelle comme celle-ci", reconnaît en effet David Myers. Si la maison trouve preneur trouve preneur au prix affiché, le propriétaire fera toutefois une belle plus-value : il l’avait achetée deux fois moins chère il y a 15 ans.