Royaume-Uni : une mère de famille partage sa grève des tâches ménagères sur Twitter et éveille les consciences

Elle n’en pouvait plus d’accomplir seule les tâches ménagères, en plus de son travail. Du jour au lendemain, sans prévenir son mari et ses trois enfants, une trentenaire, Lily Potkin, a acté une grève des tâches ménagères. Le constat est sans appel : si la maman n’effectue pas les différentes tâches ménagères, personne ne la remplace. Son expérience a duré quatre jours, période au cours de laquelle le foyer a pris des airs de dépotoir, à l’image de la vaisselle ou encore du linge qui s’entassent. Les tâches ménagères inégalement réparties dans les foyers Avec dépit et humour, le mari n’a pas échappé à la caméra de cette dame, mais a fini par prendre conscience de la situation, puis par prendre les choses en main. Ce feuilleton a été vu des dizaines de milliers de fois sur internet. De nombreuses femmes, mais aussi des hommes, se sont reconnus dans cette situation. "Je crois que si ma compagne arrêtait de faire le ménage, ce serait terrible", reconnaît un homme. Selon une étude française, les femmes consacrent deux fois et demie plus de temps aux tâches ménagères que les hommes.