Royaume-Uni: l'opérateur historique de la loterie racheté par un groupe tchèque

© Getty Images/Jozsef Hocza

Après plusieurs mois de discussions, la société Allwyn, contrôlée par le conglomérat tchèque KKCG, a annoncé samedi 19 novembre avoir finalisé le rachat du britannique Camelot, qui gérait la loterie nationale depuis ses presque trente ans d'existence. L'opposition travailliste britannique s'est par le passé inquiété de possibles liens avec le régime russe de cette société basée en Suisse.

Le groupe de loterie tchèque Allwyn a sorti le chéquier et a déboursé environ 110 millions de dollars (environ 106 millions d'euros) pour acquérir le britannique Camelot au fonds de pension de retraite canadien qui le possède.

En mars dernier, la Commission britannique des paris avait accordé une licence à Allwyn pour gérer la loterie nationale à partir de février 2024.

L'opérateur avait évoqué son projet : diviser par deux à 1 pound (soit un peu moins d'un 1,15 euro) le prix du billet de loterie, tout en doublant ses investissements caritatifs et en achetant de nouveaux produits numériques. Mais Camelot, l'opérateur historique, avait lancé une action en justice contre son éviction. L'opposition travailliste britannique s'était alors inquiété de possibles liens avec le régime russe.

Accord avec le gazier russe Gazprom

Le rachat pourrait être finalisé dans les prochains mois, sous réserve des autorisations réglementaires, et mettre fin à des querelles juridiques.

(Avec AFP)


Lire la suite sur RFI