Publicité

Royaume-Uni: Londres attribue 24 nouvelles licences d'exploration pétrolière en mer du Nord

Les autorités britanniques ont annoncé, hier, mercredi 31 janvier, l’attribution de 24 nouvelles licences d'exploration et de forage d'hydrocarbures en mer du Nord. Il s'agit de la suite d’une vaste série de nouvelles autorisations entamées en octobre 2023 en mer du nord.

Cela fait donc 51 nouvelles licences d'exploration, si l’on ajoute les 27 déjà octroyées en octobre 2023 par l'Autorité de transition de la mer du Nord. Un contresens pour Sarah Fayolle, chargée de campagne fossile pour Greenpeace France: «Ce qu’on constate c’est que le gouvernement continue à faire la politique de l’autruche, et on sait que tout ça, ça va ne faire qu’alimenter le chaos climatique

Les populations les plus vulnérables en première ligne

Et, souligne Sarah Fayolle, «avec en première ligne de ce chaos climatique les populations qui sont les plus vulnérables et les moins responsables. Donc en gros, aujourd’hui on a besoin de décideurs politiques qui arrêtent de servir les intérêts privés de ces géants pétroliers et gaziers, qui les oblige à cesser de lancer de nouveaux forages pétroliers et gaziers, et à payer pour les dommages qu’ils causent aux populations et à la planète.»

Cependant, le gouvernement britannique ne souhaite pas s’arrêter là. Avec la relance de ce programme en mer du Nord, entamé suite à la guerre en Ukraine, Londres a annoncé que des centaines de licences pétrolières et gazières supplémentaires seraient encore accordées.

Procès de Greta Thunberg

(Avec AFP)


Lire la suite sur RFI