Liz Truss fait ses débuts en tant que Première ministre face au Parlement britannique

Moins de 24h après être arrivée à son poste de Première ministre, Liz Truss a participé à sa première séance hebdomadaire de questions et l’ambiance a été bien différente de l’ère Johnson.

Avec notre correspondante à Londres, Émeline Vin

Liz Truss a affronté, ce 7 septembre, pour la première fois, l'opposition travailliste au Parlement britannique pour une traditionnelle séance de questions. La cheffe de l'exécutif était très attendue notamment sur l'envolée du coût de la vie, alors que le pays face à une très forte inflation.

Plus calme

L’ambiance a été un peu plus calme que sous l'ère Johnson. Même si, quand il s’agit de Westminster, les débats se remportent toujours à l’applaudimètre. Liz Truss est arrivée à la Chambre des Communes, rayonnante. Sous les applaudissements de son parti, elle a répondu pendant une bonne demi-heure aux questions du leader de l’opposition, Keir Starmer, du chef des nationalistes écossais et du reste des députés tous partis confondus.

Liz Truss a rappelé immédiatement sa priorité. « En tant que Première ministre, je vais agir immédiatement pour aider nos concitoyens avec leurs factures d’énergie. Je ferai une déclaration à ce sujet demain, pour apporter de la sécurité aux ménages, et leur permettre de passer l’hiver », a-t-elle d'emblée déclaré alors que chef travailliste s’interroge quant au financement de ce futur plan et que la nouvelle Première ministre refuse une taxe sur les profits des géants du secteur.

Fournir des résultats


Lire la suite sur RFI