Royaume-Uni : Liz Truss succède à Boris Johnson

© Rui Vieira/AP/Sipa

Deux mois après sa démission, la remplaçante de Boris Johnson est connue. À 47 ans, Liz Truss va devenir mardi la quatrième Première ministre britannique depuis le référendum du Brexit en 2016 et la troisième femme à ce poste après Margaret Thatcher et Theresa May. Celle qui était jusqu'alors ministre des Affaires étrangères a été plébiscitée par la majorité des 200 000 adhérents du parti conservateur, qui ont voté en sa faveur à 57 % (81 326 voix). Elle a ainsi battu son seul rival, l'ancien ministre des Finances Rishi Sunak , qui lui obtient 43 % des voix (ou 60 399 personnes). Élue cheffe du parti par les conservateurs, elle accède de fait au pouvoir, en vertu du système parlementaire britannique et grâce à la majorité dont bénéficient les « tories » à la chambre des Communes.

Elle rencontre la reine Elizabeth II mardi

Pour voir sa nomination être officielle, la nouvelle locataire de Downing Street se rendra mardi dans la résidence royale de Balmoral, en Écosse, pour s'entretenir avec la reine Elizabeth II. Cette dernière accueillera son 15e chef de gouvernement en 70 ans de règne.

Quelques instants après sa victoire électorale, Liz Truss, qui doit déjà affronter une crise économique et sociale, a assuré aux Britanniques mettre prochainement en œuvre « un plan audacieux pour réduire les impôts et augmenter la croissance de l'économie » et pallier à l'explosion des prix de l'énergie ainsi qu'aux problèmes d'approvisionnements.

Lire aussi - Royaume-Uni : Liz Truss refuse de ...


Lire la suite sur LeJDD