Royaume-Uni: Liz Truss succède à Boris Johnson et devient la nouvelle Première ministre

Liz Truss, nouvelle Première ministre britannique, s'exprime après son élection par les adhérents du Parti conservateur, le 5 septembre 2022. - BFMTV
Liz Truss, nouvelle Première ministre britannique, s'exprime après son élection par les adhérents du Parti conservateur, le 5 septembre 2022. - BFMTV

Le Royaume-Uni a une nouvelle Première ministre. Grande favorite, la cheffe de la diplomatie britannique Liz Truss vient d'être élue sans surprise ce lundi à la tête du pays et succèdera officiellement ce mardi à Boris Johnson.

La ministre des Affaires étrangères de 47 ans l'emporte largement avec 57% des voix face à l'ancien ministre des Finances Rishi Sunak (43%) dans la course au 10, Downing Street. Elle a été élue par les quelque 200.000 adhérents du Parti conservateur.

Ancienne ministre des Femmes et des Égalités et secrétaire d'État à l'Environnement, elle devient la quatrième Première ministre britannique depuis le référendum du Brexit et la troisième femme à occuper ce poste après Margaret Thatcher et Theresa May.

Une politique conservatrice chevronnée

Liz Truss prend la succession de l'ancien maire de Londres Boris Johnson. Artisan du Brexit, il a annoncé sa démission prochaine début juillet, poussé vers la sortie par son propre parti.

Politique chevronnée, la conservatrice a séduit la base en promettant des baisses d'impôt massives et adoptant un ton très dur contre les syndicats. Cela lui a valu d'être comparée à Margaret Thatcher, icône du conservatisme, bien que son rival s'emploie à en disputer l'héritage en se posant en champion de la prudence budgétaire.

Une lourde tâche l'attend, alors que le Royaume-Uni voit grimper le montant des factures de l'électricité. Une flambée qui étrangle ménages, écoles, hôpitaux et entreprises.

La situation entraîne des conflits sociaux comme jamais depuis les années 1980 durant lesquelles Margaret Thatcher était au pouvoir. Entre transports, postiers, dockers et avocats, les grèves touchent de nombreux secteurs dans le pays.

Un premier discours prévu mardi

Boris Johnson est attendu mardi par la reine Elizabeth II à Balmoral, en Écosse, pour remettre officiellement sa démission. Liz Truss suivra, devenant la 15e chef de gouvernement des 70 ans de règne de la monarque.

Elle doit ensuite prononcer le même jour son premier discours devant le 10, Downing Street, puis former son gouvernement.

Cette élection marque la fin du mandat de Boris Johnson, d'abord marqué par le Brexit, puis dont la fin a été précipitée par le scandale du Partygate et par plusieurs affaires à caractère sexuel. Récemment, il a encore défrayé la chronique en partant deux fois en vacances en août, alors que le pays est secoué par des crises.

Article original publié sur BFMTV.com