Royaume-Uni: Liz Truss dévoile un gouvernement très droitier et issu de la diversité

La Première ministre britannique Liz Truss a dévoilé mardi 6 septembre la composition de son gouvernement. La nouvelle leader du Royaume-Uni a fait le choix de noms parfois peu connus mais loyaux, et surtout en accord avec sa ligne très droitière en matière politique et très libérale en économie. Pour la première fois de son histoire, le Royaume-Uni ne compte pas d'homme blanc aux quatre postes les plus importants de son gouvernement.

Après avoir été reçue par la reine Elizabeth II, Liz Truss, la troisième femme à diriger le pays après Margaret Thatcher et Theresa May, a annoncé son gouvernement. Pour la première fois, aucun des trois principaux portefeuilles du cabinet - Finances, l'Intérieur et Affaires étrangères - n'est ainsi occupé par un homme blanc.

Kwasi Kwarteng, fils d'immigrés du Ghana de 47 ans, est ainsi promu au poste de ministre des Finances, au moment où le pays traverse sa plus grave crise économique depuis des décennies. Premier afro-britannique nommé Chancelier de l'Échiquier, c'est un libéral pur jus en matière d'économie, défenseur des baisses d'impôts et de l'économie de marché.

Les travailleurs britanniques, les « pires fainéants du monde » selon Kwasi Kwarteng

De lourdes tâches attendent l’ancien Secrétaire d’État aux affaires, à l’énergie et à la stratégie industrielle. Kwasi Kwarteng va devoir sortir le Royaume-Uni d’une grave crise économique liée au Brexit et à la flambée des prix de l’énergie, depuis l’invasion russe en Ukraine.

(Avec AFP)


Lire la suite sur RFI