Liz Truss élue par les Tories Première ministre du Royaume-Uni

Liz Truss a été élue, lundi 5 septembre, à la tête du Parti conservateur, devançant son adversaire Rishi Sunak, pour prendre la succession de Boris Johnson comme cheffe de file des Tories et du gouvernement britannique. Elle doit se rendre demain mardi en Ecosse pour y rencontrer la reine Elizabeth, qui lui demandera de former un gouvernement.

Liz Truss a été élue par les adhérents du parti conservateur britannique pour devenir Première ministre et succéder à Boris Johnson, a annoncé ce lundi le parti majoritaire au Royaume-Uni. Sans surprise, la ministre des Affaires étrangères de 47 ans s'impose largement (57%) face à son ancien collègue des Finances, Rishi Sunak (43%), selon les résultats annoncés par Graham Brady, responsable de l'organisation du scrutin interne déclenché par la démission début juillet de Boris Johnson.

La nouvelle Première ministre a promis, dans ses premières déclarations, un « plan audacieux » pour baisser les impôts et augmenter la croissance, en pleine crise du coût de la vie. « Je mettrai en œuvre un plan audacieux pour réduire nos impôts et augmenter la croissance de notre économie », a-t-elle déclaré après l'annonce de sa victoire, promettant également de s'attaquer à l'explosion des prix de l'énergie pour les ménages et aux problèmes de « long terme » concernant les approvisionnements en énergie.

Boris Johnson : « la soutenir à 100% »

Les Londoniens interrogés par notre correspondante Emeline Vin se montraient, lundi après-midi, plutôt résignés à la nomination de Liz Truss.


Lire la suite sur RFI