Royaume-Uni : voici l’ordre de succession au trône britannique et comment il fonctionne

© Tim Rooke/Shutterstock/SIPA

Les Britanniques s’inquiètent pour leur reine, Elizabeth II alors que les médecins de la souveraine se disent « préoccupés » par son état de santé. Ils « ont recommandé qu’elle soit placée sous surveillance médicale », a indiqué un communiqué de Buckingham Palace jeudi. Signe que la situation est grave, la famille de la souveraine se rassemble au château de Balmoral, sa résidence d’été écossaise, où elle se trouve. Son fils aîné, Charles, est arrivé sur place avec sa femme Camilla, ainsi que sa fille Anne. Les deux autres enfants de la reine, Andrew et Edward, sont en route, tout comme ses petits-fils William et Harry.

Lire aussi - Royaume-Uni : si la reine Elizabeth II meurt, voici le protocole officiel pour les jours à venir

Âgée de 96 ans, immensément populaire, la monarque à la longévité record a préparé sa succession. Son hériter, premier dans l’ordre de succession au trône du Royaume-Uni et des États du Commonwealth, est son fils aîné : Charles, le prince de Galles, âgé de 73 ans et né de son union avec Philip.

Charles, un hériter récemment conforté

D’années en années, des rumeurs suggéraient que la couronne puisse sauter une génération pour revenir directement au prince William. À l’inverse, Elizabeth II a conforté son fils, en lui déléguant de plus en plus de missions au fil des ans et de sa santé déclinante. En mai dernier, Charles a ainsi prononcé à sa place, et pour la première fois, le discours du trône au Parlement, l’une des fonctions les plus importantes de...


Lire la suite sur LeJDD