Royaume-Uni : la justice refuse de poursuivre les migrants

·1 min de lecture
Des migrants tentent de traverser la Manche. 
Des migrants tentent de traverser la Manche.

La justice refuse de sévir contre des migrants qu?elle considère comme des victimes. Le parquet britannique a annoncé qu?il n?engagerait plus de poursuites pénales contre les migrants qui traversent la Manche, allant à rebours du projet de loi de la ministre de l?Intérieur d?un durcissement de la législation et des peines encourues. Une directive publiée jeudi indique que les « passagers de bateaux et d?autres véhicules ne doivent pas être poursuivis à moins qu?ils ne soient des délinquants récidivistes ou aient été précédemment expulsés », explique dans un communiqué le Crown Prosecution Service (CPS). Ils doivent à la place faire l?objet d?un éloignement via une procédure administrative.

Cette ligne a été adoptée en raison du fait que « les migrants et demandeurs d?asile n?ont souvent pas le choix de la manière dont ils voyagent et sont exploités par des groupes criminels organisés ». Le texte met en exergue les poursuites que risquent ceux qui jouent un « rôle important » dans le trafic de migrants, « notamment ceux qui organisent et mènent de dangereuses traversées de la Manche en bateau ».

« Justice de compassion »

Selon le responsable des questions d?immigration au sein du CPS, Frank Ferguson, cette approche présente « un équilibre proportionné entre le fait de dissuader des groupes criminels de tenter de dangereuses traversées de la Manche » et la « justice et la compassion ». « Nous avons aussi le devoir de réfléchir à l?intérêt public de poursuivre d [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles