Royaume-Uni, Irlande, République tchèque… Ces pays où l'épidémie de Covid-19 s'affole

·1 min de lecture

Si les regards se tournent beaucoup en ce début d'année vers le déploiement des campagnes de vaccination un peu partout dans le monde, l'épidémie de Covid-19 est loin d'avoir baissé en intensité. Au contraire, la troisième vague est déjà là en Europe et met plusieurs pays à rude épreuve. Alors que le nombre de contaminations en France se situe depuis plusieurs jours autour des 13.000 à 14.000 cas quotidiens, en attendant d'en savoir plus sur les conséquences des fêtes de fin d'année, la situation est bien plus sérieuse ailleurs, avec une courbe des infections qui se redresse de façon spectaculaire. C'est le cas du Royaume-Uni, où les hôpitaux sont déjà saturés, qui vient d'acter lundi soir un durcissement du confinement. Il ne s'agit pas du seul Etat en difficulté.

Le Royaume-Uni affolé par le variant du coronavirus

Son évocation en décembre par les autorités britanniques avait provoqué un vent de panique. Le variant du coronavirus, présent sur ce territoire au moins depuis le mois de septembre, serait entre 50 et 70% plus contagieux que son grand frère. Et frappe l'Angleterre, en particulier Londres, de plein fouet. Le Royaume-Uni enregistrait mardi plus de 50.000 nouveaux cas d'infections - du jamais vu -, une tendance qui ne faiblit pas depuis la mi-décembre (voir le graphique ci-dessous). Rapporté à sa population, cela représente plus de 800 cas quotidiens pour un million d'habitants, soit l'un des niveaux les plus élevés d'Europe, selon les données officielles compilées...


Lire la suite sur LeJDD