Royaume-Uni : Le harcèlement sexuel considéré comme « une expérience normale » par les élèves

·1 min de lecture

ETUDE - Neuf filles sur dix disent subir des insultes sexistes et recevoir des images ou des vidéos à caractère sexuel.

C’est un rapport assez choquant que viennent de rendre les services d’inspection académiques anglais (Ofsted). A la suite d’une demande du gouvernement en avril dernier, des inspecteurs ont visité 32 écoles et collèges publics et privés du Royaume-Uni et se sont entretenus avec 900 élèves. L’objectif était d’examiner la situation après un déluge de témoignages d’adolescents partagés sur le site internet « Everyone’s Invited » («Tout le monde est invité »), en particulier des filles, dénonçant des propos sexistes et des violences à caractère sexuel mettant en évidence une « culture du viol​ » dans les établissements scolaires.

Les conclusions font froid dans le dos. Neuf filles sur dix disent subir des insultes sexistes et recevoir des images ou des vidéos à caractère sexuel. Par ailleurs, l’Ofsted a constaté que les enfants et les adolescents « ne voient souvent pas l’intérêt de contester ou de signaler ces comportements nuisibles, car ils sont considérés comme une expérience normale ».

L’ampleur du problème sous-estimé

« De nombreux enseignants et chefs d’établissements sous-estiment(...) Lire la suite sur 20minutes

Ce contenu peut également vous intéresser :



À lire aussi :
TikTok : Comment une ado malaisienne a lancé un grand mouvement contre le harcèlement des filles à l’école
Etats-Unis : Des photos d’adolescentes retouchées par un lycée pour cacher les décolletés
Suicide d’Evaëlle : Deux ans après, un autre élève raconte avoir aussi été harcelé par leur professeure