Royaume-Uni : le gouvernement fait appel à l'armée face à la pénurie de carburants

·1 min de lecture

"Près de 200 militaires, dont 100 chauffeurs, seront déployés à partir de lundi pour fournir un soutien temporaire dans le cadre de l'action du gouvernement visant à atténuer la pression sur les stations-service et répondre au manque de chauffeurs routiers", a indiqué un communiqué officiel du gouvernement britannique. Ces militaires terminent actuellement leur formation à cette fin. Le gouvernement a également indiqué qu'il autoriserait immédiatement jusqu'à 300 chauffeurs de camion-citerne étrangers à travailler au Royaume-Uni jusqu'à fin mars 2022, dans le cadre de l'octroi de milliers de visas de travail temporaires destinés à soulager les chaînes d'approvisionnement.

La pandémie et le Brexit en cause

Depuis la semaine dernière, de longues files d'attente se forment devant les stations-service, confrontées à des problèmes d'approvisionnement dus à un manque de chauffeurs routiers (100.000 selon les professionnels). Elles ont été marquées à certains endroits par des altercations entre automobilistes à bout de nerfs. Cette situation exceptionnelle est la dernière conséquence en date des pénuries de main-d'œuvre causées par la pandémie et le Brexit, avec des problèmes de livraison touchant aussi les rayons des supermarchés, les chaînes de restauration rapide ou encore les pubs.

Selon l'exécutif, "la demande en carburants s'est stabilisée durant la semaine", même si "certaines parties du pays éprouvent encore des difficultés". Le gouvernement ne cesse de répéter que le Royaum...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles