Royaume-Uni : qui sont les 8 candidats à la succession de Boris Johnson ?

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
© HOLLIE ADAMS/GETTY IMAGES VIA AFP
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Jeudi 7 juillet, Boris Johnson a décidé de renoncer. Le Premier ministre britannique démissionnait à la suite de départs en cascade au sein du gouvernement et de scandales à répétition qui ont émaillé son mandat. Une question demeure désormais : qui va succéder à la figure du Brexit ? Le jeu est déjà ouvert pour connaître qui le remplacera à la tête du parti conservateur et donc sera nommé futur chef du gouvernement. Pour l’heure, huit candidats sont dans la course pour s’installer au 10 Downing Street.

Lire aussi - Succession de Boris Johnson, inflation, Brexit… Le Royaume-Uni plonge dans l’inconnu

« Reconstruire l’économie »

Au lendemain de la démission de Boris Johnson, le premier à avoir fait état de ses velléités n’est autre que l’un des deux ministres qui a provoqué la chute de Boris Johnson, à savoir Rishi Sunak. L’ancien ministre des Finances, qui est aujourd’hui l’un des mieux placés, s’est déclaré pour « rétablir la confiance », « reconstruire l’économie » et enfin « réunir le pays ». Vendredi soir, sur Twitter, Rishi Sunak ajoutait : « Mes valeurs ne sont pas négociables : patriotisme, justice et travailler dur. » 
Dans la foulée, le président de la commission des Affaires étrangères du Parlement, le député Tom Tugendhat, avait lui aussi déclaré sa candidature, relayait l’AFP. Avant que l’ancienne ministre de l’Egalité, Kemi Badenoch, ne s’ajoute à la liste samedi. Elle a expliqué que l’opinion publique était « épuisée par les platitudes et la rhétorique vide »...


Lire la suite sur LeJDD

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles