Royaume-Uni : Une ex-femme d’affaires inculpée dans une enquête sur un trafic d’êtres humains

enquête - Selon la BBC, le mari d’Ann Gloag et deux autres membres de leur famille sont également poursuivis

Une ex-femme d’affaires écossaise a été inculpée dans le cadre d’une enquête sur un trafic d’êtres humains et des infractions à la législation sur l’immigration, a-t-on appris samedi auprès de la police et de son avocat. Ann Gloag, qui a fait fortune en créant en Ecosse avec son frère en 1980 l’entreprise Stagecoach, devenue le plus grand opérateur britannique d’autobus, a été inculpée jeudi, a indiqué la police écossaise.

« Quatre individus ont été inculpés dans le cadre d’une enquête sur de présumés trafics d’êtres humains et infractions à la législation sur l’immigration », a indiqué samedi la police écossaise, sans donner de précision sur les faits reprochés. Selon la BBC, le mari d’Ann Gloag et deux autres membres de leur famille sont également poursuivis. Tous démentent les accusations.

Une fondation au cœur de l’enquête

L’entourage d’Ann Gloag, qui est âgée de 80 ans, a indiqué dans un communiqué que celle-ci « conteste fermement les allégations malveillantes qui ont été faites contre elle, sa fondation et les membres de sa famille ». Elle « se défendra vigoureusement et défendra le travail de sa fondation (…) et poursuivra son travail pour aider des milliers de personnes au Royaume-Uni et à l’étranger chaque année », selon ce communiqué.

Ann Gloag a créé la Fondation Gloa(...) Lire la suite sur 20minutes

À lire aussi :
Côtes-d’Armor : Le GIGN interpelle un homme en cavale depuis dix mois
Des cadavres d’animaux de compagnie transformés en objets de déco, un trafic révélé sur Facebook
Fraude à la viande de cheval : « Pour moi, cela n’allait pas plus loin »… Les failles béantes du contrôle vétérinaire