Royaume-Uni : un employé de Buckingham Palace emprisonné pour des vols

Source AFP
·1 min de lecture
Les vols, reconnus par Adamo Canto, s'étalent du 11 novembre 2019 au 7 août 2020 (illustration).
Les vols, reconnus par Adamo Canto, s'étalent du 11 novembre 2019 au 7 août 2020 (illustration).

Petit séisme dans le monde très fermé de la famille royale britannique. La justice du Royaume-Uni a condamné un employé de Buckingham Palace à huit mois de prison pour avoir dérobé, dans la résidence de la reine Elizabeth II, des médailles et photos officielles de la famille royale. Adamo Canto, 37 ans, a plaidé coupable de plusieurs vols survenus entre le 11 novembre 2019 et le 7 août 2020, a indiqué la police londonienne dans un communiqué, mardi 5 janvier.

Elle avait trouvé dans les appartements de l'homme, qui travaillait à Buckingham Palace depuis 2015 comme assistant traiteur, une « importante quantité » d'objets volés, pour un total valant jusqu'à 100 000 livres (110 000 euros), mais vendus bien en dessous de leur valeur, selon le procureur Simon Maughan. Parmi ce butin se trouvaient notamment deux prestigieuses médailles, retrouvées en vente sur le site d'enchères en ligne eBay, a-t-il ajouté.

L'homme, originaire de Scarborough (nord-est de l'Angleterre), avait dérobé 77 articles dans la boutique du palais, mais aussi d'autres objets dans les casiers du personnel, à la lingerie, à la billetterie de la collection royale ou encore dans l'entrepôt du prince Andrew. Son plus important larcin était l'album photo du banquet royal donné lors d'une visite officielle du président Donald Trump, d'une valeur de 1 500 livres (1 660 euros).