Royaume-Uni : Dominic Cummings, influent conseiller de Boris Johnson, quitte son poste

franceinfo avec AFP
·1 min de lecture

Il soufflait à l'oreille de Boris Johnson. Dominic Cummings, le très influent mais controversé architecte de la campagne pour le Brexit, a quitté son poste de conseiller spécial du Premier ministre Boris Johnson, sur fond de luttes internes. Un conseiller gouvernemental a confirmé cette information vendredi 13 novembre au soir.

Le conseiller devait partir avant la fin de l'année, mais il a été aperçu quittant dès vendredi soir Downing street avec ses cartons, une source gouvernementale confirmant qu'il ne serait plus employé officiellement à partir de "la mi-décembre".

De nombreux ennemis

Le départ annoncé de ce Brexiter pur jus a entraîné la livre sterling à la hausse, certains cambistes voyant un signal positif pour les négociations post-Brexit. Des luttes pour le pouvoir à Downing Street ont déjà conduit Lee Cain à démissionner mercredi 11 novembre, des députés conservateurs s'étant opposés à sa nomination comme directeur de cabinet, selon les médias britanniques.

Dominic Cummings, bientôt 49 ans, s'était attiré de nombreux ennemis, y compris dans le camp conservateur, depuis sa nomination avec l'arrivée au pouvoir de Boris Johnson en juillet 2019, avant son élection triomphale en décembre. Le poids considérable qu'il a pris auprès du dirigeant, son approche combative et son désir de vouloir tout contrôler, selon la presse, a (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi