Royaume-Uni: les dockers du plus gros port de fret anglais rejoignent la grève contre l'inflation

Au Royaume-Uni, les grèves liées à l'inflation continuent dans le secteur du transport, de la poste et maintenant, des dockers. Les employés du plus grand port de fret britannique, Felixstowe, ont débuté dimanche 21 août une grève prévue pour durer huit jours pour réclamer des hausses de salaires en phase avec l'augmentation des prix, qui a atteint en juillet 10,1 % sur un an outre-Manche.

Après les cheminots et les postiers, ce sont les dockers qui se mettent en grève. Le port de Felixstowe, dans l’est de l'Angleterre, a démarré dimanche une grève de huit jours : 30 000 à 40 000 conteneurs devront trouver une alternative. Avec 35 % des flux, Felixstowe est le plus gros port du pays pour le transport de marchandises et 50 % du commerce en haute mer en sera touché, avec des navires redirigés ou parqués à l'extérieur du port, rapporte notre correspondante à Londres, Sidonie Gaucher.

C'est la première grève depuis 1989 pour ce port situé dans l'Est de l'Angleterre qui traite environ quatre millions de conteneurs par an. Quelque 1 900 membres du syndicat Unite parmi lesquels des grutiers, des opérateurs de machines et des dockers ont cessé le travail pour demander des revalorisations de leur paie, en pleine crise du coût de la vie au Royaume-Uni.

Le port « regrette l'impact que cette action aura sur les chaînes d'approvisionnement britanniques » et affirme travailler avec ses clients pour « limiter les perturbations ».

Un « été de mécontentement logistique »


Lire la suite sur RFI