Royaume-Uni: la dépouille d'Elizabeth est arrivée à Édimbourg

Alors que la dépouille de la reine Elizabeth voyageait jusqu’à Édimbourg pour y reposer avant de repartir vers Londres, Charles a été officiellement proclamé roi au cœur de la capitale écossaise. Non sans heurt. Le point sur les derniers évènements au Royaume-Uni.

Parade militaire en grandes pompes pour la première proclamation publique de l’accession au trône du roi Charles III par Lord Lyon King of Arms au peuple d'Écosse.

Une intronisation officielle pourtant accueillie de façon mitigée, constatent nos envoyés spéciaux à Édimbourg, Clea Broadhurst et Jad El Khoury.

Andrew tient à montrer son désaccord avec ce que la monarchie représente. « Ce sont des impérialistes, dénonce-t-il. Ils font tous partie d’une institution raciste qui, par le passé, a tué et mis en esclavage des milliers de personnes. Je trouve tout ça dégoûtant. Ils ne méritent pas qu’on leur rende hommage. Ce sont des gens horribles. »

Très vite, la foule lui crie de montrer un peu de respect, et se met à chanter en chœur le nouvel hymne national.

►Lire aussi : En Écosse, la mort d’Elizabeth II renforce les velléités indépendantistes

Charles tourné vers le Commonwealth

En début de semaine, Charles III entamera l'opération Spring Tide, nom de code de son premier voyage autour des quatre nations du Royaume-Uni en tant que roi. L'Écosse en constituera la première étape.

D'ici là, le roi a reçu ce dimanche à Buckingham des représentants des royaumes du Commonwealth, ainsi que la secrétaire générale de l'organisation Patricia Scotland.


Lire la suite sur RFI