Royaume-Uni: démission du président du Parti conservateur après deux revers électoraux

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

C’est une triple claque pour Boris Johnson. Deux semaines après avoir remporté de justesse un vote de confiance, le Premier ministre britannique vient de subir deux défaites dans des législatives partielles. Dans la foulée, le président exécutif du Parti conservateur, Oliver Dowden, vient de démissionner.

Avec notre correspondante à Londres, Émeline Vin

La lettre a été envoyée à 5 h 30 ce vendredi matin. Oliver Dowden explique qu’ « après une série de revers électoraux, nous ne pouvons pas continuer comme si de rien n’était. Quelqu’un doit prendre ses responsabilités ». Oliver Dowden, le président du Parti conservateur et fidèle historique de Boris Johnson, dit partager la « détresse et la déception » des électeurs après les récents événements, notamment le Partygate et la perte de 500 sièges aux dernières élections locales.

Pire résultat des Tories

Le Premier ministre est protégé d’un nouveau vote de défiance de son parti pendant un an, puisqu’il a remporté le dernier début juin. Mais son gouvernement, jusqu’ici loyal, pourrait décider de se retourner contre lui au vu des dernières contre-performances électorales et à deux ans du prochain scrutin.


Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles