Au Royaume-Uni, des drones vont livrer du matériel médical

Paul Guyonnet
Ces drones Windracers, capables de transporter jusqu'à 100 kilos de marchandises, vont fournir du matériel médical à un hôpital situé sur l'île de Wight.

CORONAVIRUS - Et si la solution venait des airs? “J’ai donné le feu vert à la livraison par drone de matériel médical”, a affirmé, ce vendredi 24 avril, Grant Shapps, le secrétaire d’État aux Transports du Royaume-Uni. 

Dans une allocution évoquant la stratégie du gouvernement de Boris Johnson face au coronavirus, l’élu conservateur a ainsi évoqué un projet pilote basé à Southampton et Portsmouth, dans le sud-est du pays, et qui expérimente la livraison de biens de consommation dans les années et les décennies à venir. 

Un moyen d’aider un hôpital insulaire

“Mais bien sûr, aujourd’hui, nous avons un besoin urgent. C’est pourquoi nous allons utiliser ce programme de test dans le cadre de notre réponse à l’épidémie de covid-19”, a poursuivi le secrétaire d’État. 

Dès la semaine du 27 avril, donc, des livraisons par drone auront lieu à Newport, sur l’Île de Wight, a confirmé Grant Shapps. Il s’agit de Windracers Ultra UAV, des engins capables de transporter environ 100 kilos de marchandises sur une distance de mille kilomètres maximum.

Dans ce cas précis, ils feront la navette en une vingtaine de minutes entre le territoire principal du Royaume-Uni et l’île de 380km² située dans la Manche, avec l’objectif d’assurer que l’hôpital de Newport soit suffisamment fourni pour faire face à la crise sanitaire. En effet, avec l’épidémie, le nombre de ferries qui effectuent la liaison a été largement réduit. 

Une idée déjà souvent évoquée

“La volonté d’offrir des services...

Retrouvez cet article sur le Huffington Post