Royaume-Uni: les confidences de Meghan Markle face à la Couronne britannique

La duchesse de Sussex, épouse du prince britannique Harry, est en pleine promotion pour son dernier produit – elle interroge dans une série d’entretiens des femmes minorisées pour son podcast, Archetypes. Elle a ainsi donné une interview au magazine américain The Cut et la femme d’affaires ne mâche pas ses mots vis-à-vis de la Couronne britannique.

Avec notre correspondante à Londres, Emeline Vin

« Pardonner demande beaucoup d’effort, mais ne pas pardonner demande encore plus d’énergie », déclare Meghan Markle, l'épouse du prince britannique Harry, dans son interview à The Cut. Un entretien fleuve, où la duchesse de Sussex revient sur les accusations de harcèlement et de dépenses inconsidérées dont elle a fait l’objet (et qu’elle nie en bloc), sur le racisme qu’elle a subi. « J’ai contrarié l’équilibre de la hiérarchie, par ma simple existence » d’Américaine à Buckingham, dit-elle.

« J’ai joué à la princesse »

Deux ans après avoir quitté la famille royale et renoncé à ses devoirs protocolaires, Meghan Markle revendique sa liberté d’expression. « J’ai joué à la princesse » pendant des années, explique-t-elle, sans jamais y parvenir. Et de confier qu’elle pourrait bientôt faire son retour sur Instagram, son réseau social favori, après en avoir été privée par les services de communication de la famille royale.

« Nous sommes inséparables »


Lire la suite sur RFI