Royaume-Uni : un concert test a rassemblé 5 000 personnes à Liverpool

Dimanche 2 mai, à Liverpool (Royaume-Uni), 5 000 personnes ont assisté à un concert test sans masque, ni distanciation sociale. Les artistes, qui ont retrouvé la scène, n'ont pas boudé leur plaisir pendant les six heures de spectacle. Tous ont pu oublier, un temps, le contexte sanitaire, et imaginer un retour à la vie d'avant. Mesurer l'impact des rassemblements de masse À l'extérieur du chapiteau, le bar était ouvert, et le pizzaiolo était derrière son four. Les participants ont simplement dû présenter un test négatif au Covid-19 à l'entrée. "Je pense que c'est une bonne chose de tout recommencer pour tester si tout ça peut fonctionner cet été, et si tout continuera à aller de l'avant", a affirmé une jeune femme rencontrée sur place. Les spectateurs se sont engagés à se faire de nouveau tester au bout de cinq jours. Les données recueillies seront étudiées pour mesurer l'impact des rassemblements de masse sur la propagation du virus. Liverpool s'est ainsi transformé en laboratoire. Durant le week-end, deux soirées en discothèque ont rassemblé plusieurs milliers de fêtards.