Brexit : La classe politique britannique fait-elle blocage à la sortie de l'UE ?

T.L.G.

ROYAUME UNI - Le Premier ministre britannique Boris Johnson reste sur ses positions en matière de Brexit, mais se heurte à l’opposition des parlementaires britanniques

La situation reste toujours aussi tendue au Royaume-Uni. Boris Johnson, qui n’a plus de majorité au Parlement, a connu un nouveau coup dur samedi. Le chef du gouvernement britannique a vu sa ministre du Travail et des Retraites annoncer sa démission. Amber Rudd a justifié son départ par le désaccord avec la stratégie de Brexit du Premier ministre.

Alors qu’un nouveau vote en faveur d’élections anticipées est prévu lundi, le pays s’englue un peu plus dans la crise politique, sans savoir comment il mettra en œuvre la sortie de l’Union européenne, votée par 51.9 % des Britanniques en juin 2016. « Sur le fond, il y a une espèce de conflit de légitimité entre le peuple qui, par la voie du référendum, a dit ‘je veux sortir’[…] et le Parlement, expression du peuple aussi, qui ne sait pas comment sortir », a résumé le ministre des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian ce dimanche sur Europe 1.

Boris Johnson contre le Parlement britannique

(...) Lire la suite sur 20minutes

À lire aussi :
Brexit : Boris Johnson ne fera pas obstruction au texte des députés qui reporte la sortie de l'UE
Brexit : La Chambre des Lords adopte la loi pour reporter la sortie du Royaume-Uni de l’UE
Brexit : La ministre du Travail claque la porte d’un gouvernement en pleine crise, nouveau coup dur pour Boris Johnson
Brexit : « Nous devons sortir de l’UE le 31 octobre », martèle Boris Johnson