Royaume-Uni : les chauffeurs Uber bénéficient dorénavant d'un statut de travailleur salarié

Les chauffeurs Uber ont remporté une grande victoire au Royaume-Uni. Alors qu’ils étaient considérés comme des indépendants, ils seront désormais des employés, avec tous les avantages que cela procure : salaire minimum, congés payés ou encore cotisation à un plan d’épargne retraite, met en avant France 2, mercredi 17 mars. 70 000 chauffeurs sont concernés par cette révolution. À Londres, les concernés sont aux anges. "Je suis très heureux d’apprendre cette nouvelle, c’est inédit", commente l’un d’eux. La liberté toujours de mise Un point de vue partagé par l’un de ses confrères. Cependant, ce dernier fait part de ses doutes : "C’est bien, mais je me demande comment Uber va pouvoir prendre en charge tous ces nouveaux avantages." En revanche, leur nouveau statut ne leur permet pas d’être aussi bien protégés que des travailleurs classiques en cas de licenciement. Ils pourront cependant continuer à organiser eux-mêmes leurs temps de travail. En France, plusieurs chauffeurs regardent cette évolution novatrice avec intérêt et envie.