Royaume-Uni: certains militants conservateurs regrettent déjà «Bojo»

Liz Truss et Rishi Sunak, les deux candidats au poste de Premier ministre, étaient en meeting à Leeds ce jeudi 28 juillet au soir pour convaincre les militants conservateurs. Au sein du parti, une pétition circule en ce moment pour inclure Boris Johnson dans la liste des finalistes, et permettre aux encartés de voter pour lui. Dans la circonscription du Premier ministre sortant, son héritage est plutôt mitigé mais il conserve des fans.

De notre correspondante à Londres, Émeline Vin

Une petite kermesse s’est installée à Uxbridge mais pour Dottie, pas de quoi faire la fête : elle ne soutient ni Liz Truss ni Rishi Sunak. « Aucun des deux ne devrait être candidat. Je n’aime pas la manière dont ils ont traité Boris, et je ne crois pas qu’ils feront changer les choses. [Ce sont des] traîtres ! »

Liz Truss n’a pourtant pas démissionné du gouvernement, mais la retraitée juge sa candidature déloyale. À côté d’elle, son amie Lucy est plus mesurée. « Nous étions deux fans de Boris, mais il a trop menti. Pour les prochaines élections, je ne voterai pas Boris. »

Pas de retour de « Bojo » pour le moment

Boris Johnson a encore le temps de se refaire une santé politique d’ici les prochaines législatives, prévues en 2024. Jasbir, lui, soutient la pétition qui demande à autoriser le Premier ministre à postuler à sa propre succession.

Il explique sa démarche : « Il devrait pouvoir le faire. Donnez-lui une chance. Il lui est arrivé trop de choses en trop peu de temps. Il n’est là que depuis quelques années, et il a dû s’occuper du Brexit, la guerre, le Partygate… Ce qu’il a fait jusqu’ici, il l’a bien fait ! »


Lire la suite sur RFI

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles