Royaume-Uni : le casse-tête logistique des funérailles d'Elizabeth II

© Amer Ghazzal/Shutterstock/SIPA

L'accueil des centaines de dignitaires étrangers attendus à Londres pour les funérailles d'Elizabeth II « dépendra des contraintes individuelles » de chacun, a indiqué lundi Downing Street après des informations de presse évoquant une incitation aux vols commerciaux et une obligation des trajets en bus. Se basant sur des notes du gouvernement qu'il a obtenues, le site Politico a rapporté dimanche que les dirigeants du monde entier devront éviter les vols privés pour se rendre au Royaume-Uni à l'occasion des funérailles de la monarque, décédée jeudi à 96 ans.

« Clairement, les modalités concernant notamment les moyens de transport des dirigeants varieront en fonction de contraintes individuelles. Les recommandations sont seulement des recommandations », a indiqué lundi un porte-parole de la Première ministre britannique.

Lire aussi - Muick, Sandy, Candy... Quel avenir pour les corgis chéris d'Elizabeth II ?

Les funérailles d'Elizabeth II auront lieu le 19 septembre à l'Abbaye de Westminster à Londres, haut lieu des mariages, couronnements et enterrements royaux depuis près d'un millénaire. Les funérailles de la reine représentent un immense défi sécuritaire et logistique pour les autorités qui auraient, pour ces raisons, demandé de privilégier « quand c'est possible » les vols commerciaux aux avions privés pour se rendre au Royaume-Uni.

500 dignitaires attendus

Oubliés aussi les hélicoptères pour se déplacer dans la capitale britannique et les voitures privées pour se rendre a...


Lire la suite sur LeJDD