Royaume-Uni : un cambrioleur trahi par ses grands pieds alors qu'il se cachait pour échapper à la police

·1 min de lecture
Le cambrioleur a été trahi... par ses grands pieds qui dépassaient

Un homme de 36 ans suspecté d'avoir commis plusieurs vols a été arrêté chez lui après avoir tenté très maladroitement de dissimuler sa présence.

Au jeu de cache-cache, il est loin d'être un expert. Un Britannique âgé de 36 ans a été arrêté le 4 octobre dernier à Swadlincote, dans le comté du Derbyshire (Royaume-Uni). Il est soupçonné d'avoir commis plusieurs vols dans cette petite ville au cours des dernières semaines. 

Comme le rapporte le média singapourien Today, l'interpellation du suspect s'est faite dans des circonstances aussi improbables que cocasses. Alors qu'une équipe de policiers s'étaient rendue au domicile du trentenaire pour l'arrêter, celui-ci a tenté de se cacher dans un placard !

Le suspect caché sous une couverture, mais ses pieds dépassaient

La police locale explique dans une publication sur Facebook que ses sources lui avaient indiqué que le suspect n'était pas à son domicile mais qu'une patrouille a tout de même été envoyée sur place à tout hasard. Après avoir passé la maison au peigne fin, les agents ont fini par trouver l'individu caché dans un placard. Comme le révèlent les forces de l'ordre, c'est un détail incongru qui leur a permis de trouver le cambrioleur présumé. "Un homme de 36 ans a été arrêté après avoir été trouvé caché dans un placard sous une couverture, ses grands pieds dépassaient et l'ont trahi", peut-on ainsi lire dans la publication Facebook de la police de Swadlincote, qui fournit également des photos, apparemment prises sur place, de la cachette approximative du suspect.

VIDÉO - Un cambrioleur idiot tente de briser la vitrine d'une bijouterie avec une brique

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles